« Flamboyante soirée à l’Hôtel de Ville »

« Une femme sans préjugés », d’après une nouvelle d’Anton Tchekhov, représentation du 21 novembre 2014 à la mairie de Mâcon:
.
La presse: Gilles Lalaque titre sur Mâcon Infos le 22 novembre 2014:

macon-infos-com_22-11-2014-preview1

En ce qui concerne les Petits Bonheurs Partagés, les applaudissements chaleureux ont montré aux comédiens combien leur spectacle avait enchanté le public:

INTERCLUBS10

Nous remercions particulièrement l’InterClubs de Mâcon de nous avoir invités et donné l’occasion d’offrir cette représentation dans les magnifiques salons de l’Hôtel de Ville de Mâcon, et bien sûr, son président, Monsieur Frédéric Guyenet qui nous a remis un chèque géant de 2000 euros au nom de l’InterClubs, un précieux soutien pour les actions des Petits Bonheurs Partagés.

Merci en particulier à Madame Santschi qui, dans l’ombre, a veillé à ce que tout soit prêt à temps et à ce que nos comédiens puissent jouer dans des conditions apaisantes, merci aux techniciens de la mairie, aux petites mains de parents présents dans les loges pour aider à repasser, coudre, se costumer, maquiller, merci aux bras et jambes musclés pour leurs nombreux aller-retour, ils ont permis un rangement rapide et soigné de tout le matériel, costumes et accessoires, merci à Madame Savet d’avoir eu la gentillesse de filmer une fois encore notre prestation avec le Club-vidéo ! Merci à Florence Cadinot d’avoir confectionné la coiffe de la voyante ! Merci à Gérard Bonnaud, du Théâtre de la Cheminée à Donzy-le-National, de nous avoir prêté ses projecteurs et ainsi permis de mettre en valeur le jeu des comédiens. Merci aussi à tous nos amis et « admirateurs » qui ont entouré les comédiens et sont venus après la représentation les complimenter chaleureusement.

Merci bien sûr à Daniel Vacheresse qui a accepté gracieusement de se joindre à notre aventure. Nous lui avons fait une description précise (de vive voix, puis enregistrée) du déroulement du spectacle, des moments où nous souhaitions avoir de la musique, des ambiances, des possibilités d’interaction avec le jeu des comédiens; après s’être préparé et avoir répété un dimanche avec nous, il a su intervenir avec tact et intensité, ressentir ce qui se passait sur scène (et que sa vue très faible ne pouvait lui révéler )et faire en sorte que la musique soit pour ainsi dire un des acteurs de cette pièce.

Merci également à Adeline et Clémence pour le temps qu’elles nous ont consacré tout au long de l’année et leur engagement chaleureux et efficace de tout instant ; cela a joué un rôle primordial pour la réussite de la représentation et l’ambiance concentrée et sereine parmi les comédiens : le public l’a bien remarqué, et c’était aussi frappant dans les coulisses : chapeau à tous  les comédiens :

Erwin Fourier, Melchior Pelletier (qui s’est tout récemment joint à nous), Béatrice Pignal, Thomas Prinet Clémence Scavardo; Adeline Thomas, Joël Wlassewitch; à l’accordéon: Daniel Vacheresse.

Monique et Dominique Maison